La Culture

Irénée Cathala

Adjointe à la Culture et aux Festivités, aux Anciens Combattants et aux protocole

Jean-Franck Cappellini

Conseiller Municipal délégué secteur Festivités


Balaruc-les-Bains aime les arts et soutient la création. Notre ville affiche des priorités et des initiatives nombreuses pour faire vivre la culture, la partager avec le plus grand nombre et offrir toute leur place aux artistes dans la cité.


ÉTAT DES LIEUX

Des équipements nombreux mais jusqu’à présent pas d’équipement d’importance adapté à une utilisation annuelle.

Une vie associative intense.

  Une programmation culturelle très marquée par une saisonnalité estivale, aux champs artistiques peu diversifiés et ayant peu d’attrait pour les jeunes.

POUR ALLER PLUS LOIN


> DÉVELOPPER UNE POLITIQUE CULTURELLE DE PROXIMITÉ, A PORTÉE DE TOUS

Au centre de la question des publics se trouve la notion de proximité. Une politique culturelle de proximité répond à un critère géographique mais aussi à  une volonté d’ouverture à tous les publics. En tissant des liens avec les habitants, il est possible de démocratiser, d’ouvrir au plus grand nombre les pratiques culturelles. 

>Balaruc a pour ambition de développer une politique culturelle diversifiée basée sur :

• l’ouverture à tous les publics : aux Balarucois bien entendu, mais également aux habitants de l’agglomération, ainsi qu’à nos clientèles touristiques et curistes,

• la participation des habitants par l’écriture et la réalisation de projets,

• une programmation diversifiée afin de conquérir de nouveaux public et s’adresser particulièrement à ceux qui restent le plus éloignés de la culture.


> FAVORISER LA DYNAMIQUE ET LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE CULTURELLE

Avec l’implication du vivier associatif et des acteurs économiques du territoire.

La dynamique culturelle balarucoise n’est pas le simple fait de la Collectivité. Les associations culturelles sont largement parties prenante. Cette interpénétration dans la dynamique culturelle devra être accentuée pour mettre en valeur le potentiel culturel représenté par les associations locales.

 

> FAIRE DE LA CULTURE UN LEVIER ÉDUCATIF

Balaruc-les-Bains souhaite permettre l’accès aux pratiques culturelles et artistiques dès le plus jeune âge. Depuis 2017, les activités périscolaires mises en place par la Ville intègrent des ateliers de découverte artistique.

TOUTES CES INITIATIVES EN DIRECTION DE LA PETITE ENFANCE ET DE LA JEUNESSE DEVRONT ÊTRE AMPLIFIÉES ET VALORISÉES.

> FAIRE DE LA CULTURE UN LEVIER DE L'ATTRACTIVITÉ DU TERRITOIRE 

La politique culturelle est une des composantes de l’attractivité, en lien direct avec la valorisation de son patrimoine, le développement économique et touristique.

La promotion d’une identité culturelle revendiquée et identifiée par le plus grand nombre est un vrai atout pour un territoire.

Le thermalisme constitue l’identité de Balaruc-les-Bains depuis l’Antiquité et jusqu’à nos jours. Sources d’eau chaudes, temples, thermes luxueux, maisons, aqueduc dessinaient l’urbanisme d’une cité entière consacrée au bien-être spirituel et physique.  Le caractère sacré des eaux chaudes a permis d’y développer une vie cultuelle que l’on retrouve aujourd’hui au travers d’une multitude de ruines, de vestiges archéologiques éparpillés sur la pointe de la presqu’ile de la commune actuelle et qui s’est profilée à travers les âges : au XIème avec la chapelle située place Notre Dame des Eaux, au XVIème avec le Pavillon Sévigné.

DEMAIN, CE PATRIMOINE SERA MIS EN VALEUR POUR, ENTRE AUTRE, DÉVELOPPER UN TOURISME CULTUREL. 

Pour cela, le patrimoine existant et le patrimoine immatériel seront valorisés par une mise en récit. 

 


> DE NOUVEAUX LIEUX DE CULTURE POUR TOUS

Le centre culturel de Balaruc-les-Bains ouvrira ses portes à l’automne prochain, comme la médiathèque intercommunale, implantée en cœur de ville, dans le site historique du Pavillon Sévigné.

 

 FAVORISER LA DYNAMIQUE ET LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE CULTURELLE PASSERA PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS.